7.03.2014

Communiqué du gouvernement rendu public le 30 juin 2014 sur les réajustements des prix des carburants et du gaz domestique

Le gouvernement porte à l’attention du public, que les prix des carburants à la pompe et du gaz domestique sont à compter du 1er juillet 2014, modifiés ainsi qu’il suit :   - Le litre de super passe de 569 FCFA à 650 FCFA ;   - Le litre du gazoil passe de 520 FCFA à 600 FCFA ;   - La bouteille de gaz de 12,5 kg passe de 6 000 FCFA à 6 500 FCFA.
« Le gouvernement porte à l’attention du public, que les prix des carburants à la pompe et du gaz domestique sont à compter du 1er juillet 2014, modifiés ainsi qu’il suit :

-         Le litre de super passe de 569 FCFA à 650 FCFA ;
-         Le litre du gazoil passe de 520 FCFA à 600 FCFA ;
-         La bouteille de gaz de 12,5 kg passe de 6 000 FCFA à 6 500 FCFA.
Ce réajustement répond à la nécessité de prendre en compte l’augmentation continue des cours du pétrole sur le marché international et de réduire la charge toujours plus forte sur le budget de l’Etat de la subvention des prix du carburant qui prive la communauté nationale des ressources nécessaires à la réalisation de nombreux projets sociaux, éducatifs et infrastructurels.
A titre d’illustration, cette subvention a coûté  à l’Etat  de 2008 à 2013, 1 200 milliards de FCFA et 157 milliards de FCFA rien que pour les six premiers mois de l’exercice en cours.
En vue de préserver le pouvoir d’achat de nos populations et d’atténuer les effets de ce réajustement sur l’économie nationale, le gouvernement a, par ailleurs décidé des mesures suivantes :
-         Maintien du prix du litre de pétrole à 350 FCFA ;
-         Réduction de  50% du montant de l’impôt libératoire, de la taxe de stationnement et de la taxe à l’essieu ;
-         Revalorisation des salaires des agents publics ;
-         Début immédiat des concertations paritaires en vue de la revalorisation du SMIG.
Le gouvernement compte sur la compréhension, le sens des responsabilités et le civisme de tous, dans la mise en œuvre de ces mesures qui sont destinées à dégager les ressources nécessaires au financement de nombreux projets de développement en faveur de nos populations ».
Source: SG/SPM,30-06-2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire