6.09.2014

Vers la fin des transferts de la Décentralisation

Par Jean Francis BELIBI, Cameroon Tribune, 09-06-2014
Vers la fin des transfertsEn présidant les travaux de la première session du CISL, le Minatd,  a réitéré l’engagement du gouvernement à respecter l’échéance de 2015.
« Notre comité devra veiller au respect de l’échéance de 2015 fixée par le Conseil national de la Décentralisation en vue du transfert effectif de l’ensemble des compétences et des ressources prévues par la loi. » 

En ouvrant vendredi dernier, dans la salle des délibérations du Conseil de la Communauté urbaine de Yaoundé, la première session du Comité interministériel des services locaux (CISL), dont il est le président, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi a sans doute voulu rappeler aux membres, l’urgence des autres actions à entreprendre. Il a notamment été question pour les membres de cette instance, issus de nombreuses administrations publiques, des organisations de la société civile, d’examiner le projet de rapport sur l’état de la décentralisation au Cameroun et celui du programme des transferts et des ressources pour l’exercice 2015. René Emmanuel Sadi, qui s’est montré optimiste sur l’évolution du processus et sur la perspective pour les différentes instances qui y interviennent d’atteindre leurs objectifs, s’est également félicité des progrès réalisés au cours de l’exercice dernier.
Toutes choses qui ont permis aux pouvoirs publics de permettre aux collectivités territoriales décentralisées de disposer de ressources qui leur permettent d’atteindre leurs objectifs. Il a ainsi fait savoir que l’Etat a procédé à la répartition des impôts communaux soumis à péréquation pour les comptes troisième et quatrième trimestres de l’exercice 2013 et du premier trimestre de l’exercice 2014. Avec un constat, c’est l’accroissement constant et substantiel des montants répartis. L’autre fait majeur aura été le lancement en avril dernier, du programme Décentralisation-Feicom-Villes moyennes, destiné aux cités de plus de 30 000 habitants.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire