6.16.2014

Partenariat Cameroun-FAO : Un recensement général sur l’élevage et l’agriculture en gestation pour soutenir le secteur rural

Partenariat Cameroun-FAO : Un recensement général sur l’élevage et l’agriculture en gestation pour soutenir le secteur ruralLe Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, M. YAOUBA ABDOULAYE a reçu en audience le jeudi 15 mai 2014, une mission du Fonds des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) que conduisait M. Paul NGOMA KIMBATSA. Au menu des échanges : la préparation d’un recensement général sur l’élevage et l’agriculture au Cameroun.
C’était en présence des représentants du Ministère  de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales et du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural ; des Directeurs généraux de l’Institut National de la Statistique (INS) et du Bureau Central des Recensements et des Etudes sur la Population (BUCREP).
Cette rencontre fait suite à la signature le 13 mars 2014, d’un accord cadre de coopération technique entre le gouvernement camerounais et le FAO en vue de la préparation de ce recensement général. Le chef de mission a saisi l’opportunité pour présenter les grandes lignes de la phase préparatoire de cette opération interministérielle qui est composée de deux volets : l’aspect administratif et l’aspect technique.
Pour la composante administrative, l’accent portera sur l’élaboration d’un cadre légal. Quant à la composante technique, elle a trait à l’adoption d’une méthodologie conforme aux exigences internationales, ainsi qu’à l’élaboration des documents et des programmes nécessaires à la conduite harmonieuse de l’opération. Pour la mise en œuvre de ce recensement, le gouvernement devra mobiliser huit (8) milliards de FCFA.
Le Ministre Délégué pour sa part, a rassuré les membres de la mission de la mobilisation à date des ressources pour le démarrage des travaux. Aussi, a-t-il recommandé la prise en compte dans la méthodologie du recensement, des données météorologiques et des superficies agricoles et pâturages.
A titre de rappel, le recensement général sur l’élevage et l’agriculture s’inscrit en conformité avec les orientations de l’agriculture de seconde génération. Cette opération dont l’objectif est de mettre à la disposition du Gouvernement des informations fiables, nécessaires à la mise en œuvre de la nouvelle politique agricole, se déroulera suivant l’approche modulaire du FAO avec l’expertise technique de l’Institut National de la Statistique
Source: MINEPAT, 13-06-2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire