6.13.2014

La bourse des matières premières en vedette

Par  Assiatou NGAPOUT, Cameroon Tribune, 12-06-2014
LLa bourse des matieres premieres en vedettees étudiants de l’Iric ont fait un zoom sur cette institution jeudi à Yaoundé à l’occasion de la quatrième édition des Rencontres internationales de la finance.
20 ans déjà que la filière Banque-Monnaie-Finance internationale (BMFI) existe à l’Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC).
Pour célébrer l’événement, l’Amicale des étudiants de cette filière en a profité pour organiser la quatrième édition des Rencontres internationales de la finance.
La cérémonie de lancement des activités a été présidée jeudi à l’amphithéâtre de l’IRIC par le directeur de l’IRIC, Pierre Emmanuel Tabi. Pour cette édition, un accent a été mis sur la bourse des matières premières. D’où le thème : « L’incidence de la création de la bourse des matières premières sur l’économie camerounaise ». En effet, la Cameroon Commodity Exchange, la Bourse des matières premières du Cameroun dont la création est annoncée pour l’année prochaine fait déjà parler d’elle. Les étudiants de la BMFI ont aiguisé les consciences des personnalités présentes à l’événement sur l’importance de cette bourse. Ceci, à travers une brève présentation dans la salle du trading à l’Iric.
Selon Serge Boyomo Onana, étudiant en master II en BMFI, la bourse des matières premières apportera un plus à l’économie camerounaise. « Elle va générer beaucoup de revenus aux producteurs. Ces derniers n’auront plus affaires aux coxeurs. Ils vont vendre leurs produits aux prix pratiqués sur le marché international. De même, les secteurs bancaires vont étendre leur réseau pour être plus compétitifs. En matière d’emploi, les banques vont avoir besoin de la main d’œuvre ».
Plusieurs activités sont prévues ce jour au campus de l’Iric, avec en prime des ateliers sur la banque en ligne, la bancassurance et l’entrepreneuriat. Pour rappel, les Rencontres internationales de la finance visent à rapprocher les professionnels des métiers de la finance, les institutions publiques, internationales, les entreprises, les étudiants des universités, etc. dans l’optique de montrer le savoir-faire des étudiants de cette filière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire