5.16.2014

Rapport économique sur l’Afrique 2014

Economic Report on Africa 2014Politique industrielle dynamique en Afrique : Institutions innovantes, processus efficaces et mécanismes flexibles

Grâce à la flambée des prix des produits de base et à la hausse de la demande intérieure, à l’amélioration de la gestion macroéconomique et au développement des relations commerciales et d’investissement avec les économies émergentes, l’Afrique a enregistré une forte croissance durant la dernière décennie. La plus grande partie de sa population n’a cependant pas profité de cette expansion. La pauvreté demeure rampante, les inégalités se creusent dans de nombreux pays et des millions de jeunes continuent à ne pas bénéficier d’opportunités d’emploi et de subsistance viables.
Les pays africains doivent transformer leur structure économique s’ils veulent engendrer une croissance inclusive et durable. Les défaillances du marché étant parmi les causes les plus importantes de la mauvaise performance de l’industrie – qui est l’instrument clé de la transformation économique, l’intervention du gouvernement par le biais de la politique industrielle est un moyen de stimuler la transformation structurelle des économies africaines en corrigeant ces défaillances. Il ne faut cependant pas que les gouvernements africains retombent dans les erreurs commises par le passé en matière de politique industrielle lorsqu’ils n’ont souvent fait que suivre une approche schématique consistant à adopter un ensemble d’interventions dans lesquelles les acteurs non gouvernementaux ne jouaient qu’un rôle limité.
Sur la base de onze études commandées sur des pays africains et d’expériences vécues par des pays du Sud, le rapport recense les défis et les écueils qui surgissent au cours de la conception et de la mise en œuvre de la politique industrielle et expose les mesures et actions adoptées pour les surmonter. Il met également en relief les principales dispositions et caractéristiques institutionnelles permettant de relier la politique industrielle de façon dynamique et organique aux processus et acteurs qui sous-tendent l’industrialisation
Cliquez ici  pour lire le Rapport.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire