5.22.2014

La SNH et Perenco ont achevé les essais sur les premières voitures fonctionnant au gaz naturel

Cameroun : la SNH et Perenco ont achevé les essais sur les premières voitures fonctionnant au gaz naturelLa Société nationale des hydrocarbures (SNH) et la société pétrolière française Perenco, viennent de boucler les essais sur les premières voitures fonctionnant au gaz naturel comprimé (GNC) au Cameroun, ont annoncé les deux entreprises dans un communiqué publié le 14 mai 2014. Ces essais «concluants», apprend-on, ont été réalisés au mois d’avril 2014 sur le site de Bipaga 1, situé à 12 Km de la ville de Kribi, dans la région du Sud, site à partir duquel est également produit le combustible qui alimente la centrale à gaz de Kribi.

Selon l’association SNH-Perenco, les essais ont «été effectués sur plusieurs types de véhicules, dont trois berlines et un minibus de transport». Des essais sur un échantillon plus large, apprend-on, sont prochainement prévus dans la ville de Kribi, à condition que les procédés utilisés soumis au ministère des Transports, soient validés par le gouvernement camerounais, soulignent les deux entreprises. L’autonomie de fonctionnement des véhicules au gaz naturel comprimé sur l’échantillon ainsi testé, expliquent les experts de la SNH et de Perenco, «est de 150 Km, mais ils marchent ensuite automatiquement à l’essence ordinaire, si le parcours est plus long».
A en croire la SNH et Perenco, l’objectif visé par ce projet de promotion de l’utilisation du gaz naturel en lieu et place de l’essence, est de susciter l’intérêt des investisseurs pour cette technologie déjà répandue dans plusieurs pays africains producteurs de gaz naturel. Ce d’autant que, apprend-on, le prix du gaz comprimé est «généralement moindre que celui de l’essence ordinaire», de même que cette source d’énergie est moins polluante.
Pour rappel, la SNH est le bras armé de l’Etat camerounais en matière d’exploitation pétrolière ; elle pilote actuellement un projet de production de gaz dans la localité de Kribi avec le concours de GDF Suez. Perenco est, quant à elle, la plus grande productrice de pétrole au Cameroun (45 000 barils par jour) depuis le rachat des actifs de Total Exploration.
Source: Investir au Cameroun, 15-05-2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire