5.11.2014

Francophonie : Plaidoyer pour l’ancrage d’une véritable culture entrepreneuriale chez les jeunes

Dakar, 03 mai 2014 (MAP) - Les participants à la journée des jeunes entrepreneurs, un événement placé sous le signe ‘’vive l’esprit d’entreprise’’, ont plaidé, vendredi à Dakar, en faveur de l’ancrage d’une véritable culture entrepreneuriale chez les jeunes, à même de les aider à devenir des acteurs agissants en matière de développement.
http://e2cbusiness.blogspot.com/p/start-your-business.html

Les participants à cette journée, initiée conjointement par le Groupe des Amis de la Francophonie (GAF) et la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES), ont ajouté qu’en raison de la problématique du chômage qui nécessite, désormais, des réponses concrètes, toute croissance économique ne peut aboutir sans la promotion de l’esprit entrepreneurial chez les jeunes qui constitue une force vive au sein de la société.
Intervenant à cette occasion, le président du Groupe des Amis de la Francophonie (GAF), Fataki Lungele, a rappelé le constat de la situation du chômage des jeunes devenu endémique dans beaucoup de pays africains, estimant qu’il est vraiment temps de réfléchir et de proposer des actions concrètes en direction, notamment du Sommet de la Francophonie prévu cette année à Dakar.
De son côté, Magaye Touré, directeur de la Francophonie au ministère sénégalais de la culture et du patrimoine, a relevé qu’un pays ne peut s’imaginer un développement sans que l’esprit d’entreprise ne soit pas ancré, surtout quand il s’agit d’un pays, dont les ressources demeurent limitées.
Et de poursuivre que la finalité de cette journée des jeunes entrepreneurs est d’asseoir les bases d’un dialogue fructueux entre des entrepreneurs confirmés et des jeunes pour un partage d’expériences utiles. Pour sa part, Mme Murielle Berset Cohen, ambassadeur de Suisse à Dakar et responsable au GAF, a souligné l’importance de cet événement visant à mettre des idées concrètes et faisables, à travers une table-ronde interactive mettant en relation directe des jeunes avec des experts et des managers confirmés dans leur domaine.
Evoquant le cas du Sénégal, Mme Berset Cohen, a estimé que ce pays pourra profiter du fort potentiel que représente sa jeunesse (plus de 50 pc âgée de moins de 20 ans) pour lancer son développement.
Elle a, à ce propos, rappelé le Plan Sénégal Emergent (PSE), une initiative destinée à promouvoir ce développement, dans le but notamment de permettre aux jeunes de trouver un emploi ou même de créer leur propre entreprise, a-t-elle précisé.
Initiée dans le cadre de la Quinzaine de la Francophonie, cette journée des jeunes entrepreneurs, se veut une tribune offerte aux jeunes pour faire découvrir leur potentialité et leurs réalisations d’une part, et échanger et obtenir des conseils de la part d’entrepreneurs expérimentés, de formateurs, de représentants d’organisations socioprofessionnelles et d’institutions internationales ainsi que des membres du corps diplomatique et de personnalités politiques, d’autre part.
Cette journée permettra de couronner les réflexions menées autour de la thématique de cette 4e édition de la Quinzaine de la Francophonie : "Jeunes Talents en Francophonie", et de jeter les bases d’un approfondissement de ce sujet dans le cadre du XVe Sommet de la Francophonie prévu en novembre prochain sous le thème : ‘’Jeunes et femmes en Francophonie : vecteur de paix, acteurs de développement’’.
>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire