5.30.2014

Développement: l’Afrique s’informe sur le Cameroun

Par Jean Baptiste KETCHATENG, Cameroon Tribune, 28-05-2014
Le gouvernement a exposé aux ambassadeurs africains l’état général du pays mardi à Yaoundé.
La concertation traditionnelle entre le gouvernement et le Groupe africain du cercle diplomatique de Yaoundé a eu lieu mardi à Yaoundé. Durant la première partie de la journée, les ambassadeurs et hauts commissaires représentant des pays aux quatre coins du continent, ont discuté avec une dizaine de dirigeants d’administrations publiques. Le rendez-vous d’hier était toutefois différent des précédents en raison des circonstances.
Les journées de l’Afrique, qui se tiennent autour du 25 mai, anniversaire de la création de la première organisation pour l’unité africaine, ont débuté officiellement la veille.
Les premières préoccupations examinées lors du lancement de ces journées, au cours desquelles les diplomates africains s’étaient déjà retrouvés, s’inscrivaient à nouveau à l’ordre du jour. Le ministre Essimi Menye, en charge de l’agriculture et du développement rural, a brossé la situation dans son secteur de compétence, ouvrant ainsi la série d’exposés et d’interrogations sur « L’évolution de la situation en Afrique, vue du Cameroun », thème général de la réunion.
Dans le monde paysan, dix ans après la résolution panafricaine de juillet 2003 d’affecter 10% du budget des Etats de l’Union africaine (UA) à l’agriculture, Yaoundé a fait quelques pas dans cette direction. Le Plan national d’investissement agricole élaboré en avril dernier pour les six années à venir, suit la création d’une banque agricole et des partenariats avec les prêteurs privés pour financer les entrepreneurs du secteur. Voisin de ces initiatives, des programmes en faveur de l’accroissement des productions animales sont aussi en cours d’exécution. Le plus important, pour valoriser assurément le potentiel et les exploitations effectives d’élevage, de pêche et d’industries animales, c’est de protéger les bêtes des maladies qui menacent cheptels et troupeaux, observera le ministre Taïga.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire