5.23.2014

Convergence totale entre le Tchad et le Cameroun:

ct230514.jpgPar ESSAMA ESSOMBA, Cameroon Tribune, 22-05-2014
Deux heures d’entretien entre le président Paul Biya et son hôte Idriss Deby Itno, un déjeuner offert par le couple présidentiel et un communiqué final : trois temps forts du programme de jeudi après-midi au palais de l’Unité.
Convergence totale entre le président Paul Biya et son hôte Idriss Deby Itno. C’est le communiqué conjoint rendu public jeudi soir qui le relève. Les trois temps forts hier après-midi au palais de l’Unité du programme de la visite  d’amitié et de travail du chef de l »Etat tchadien au Cameroun sont significatifs à cet égard. 
Arrivé au palais de l’Unité à 13h35, Idriss Deby Itno a été accueilli au perron par le président de la République. Les deux chefs d’Etat ont peu après entamé un tête-à-tête au troisième étage du palais de l’Unité, pour un entretien d’un peu plus de deux heures. Pendant ce temps, les  personnalités conviées au déjeuner offert par le couple présidentiel camerounais en l’honneur du  chef de l’Etat tchadien devisaient dans le salon diplomatique.
Le déjeuner, deuxième temps fort, a été marqué par deux importants toasts. Le président Paul Biya a le premier a pris la parole pour souligner d’emblée que c’est toujours un grand plaisir d’accueillir  son homologue tchadien. Pour lui, le mot fraternité est insuffisant pour traduire les liens entre nos deux pays et nos peuples, liens tissés par l’histoire, les coutumes, les économies du Cameroun et du Tchad et même les politiques.  A travers le toast présidentiel se dévoilent les sujets d’intérêt commun, sans doute, entre autres, ayant fait l’objet des entretiens en tête-à-tête. Il cite en exemple de liens économiques le pipe-line Tchad-Cameroun. Il évoque aussi les projets routiers et ferroviaires qui demain relieront nos pays en facilitant davantage les échanges complémentaires et plus nourris. Au sein de la CEMAC, note-t-il, beaucoup de progrès peuvent encore être réalisés dans le sens d’une meilleure intégration régionale.  Après avoir relevé la gravité sur la sécurité de nos deux pays  des évènements en RCA et les actes et menaces terroristes perpétrés par Boko Haram, il a annoncé que le Cameroun veut examiner avec le Tchad la mise en œuvre des patrouilles coordonnées, la surveillance des frontières communes. Car, souligne-t-il, la sécurité, avec laquelle personne ne doit transiger,   est un impératif catégorique pour la stabilité et le développement de nos pays.
En réponse, le président Idriss Deby Itno  a également souligné les convergences entre le Cameroun et son pays qui, partenaires de longue date, coopèrent dans plusieurs domaines et partagent le même destin. Cette coopération entre deux pays frères doit d’autant plus se renforcer compte tenu des évolutions actuelles que nous vivons dans un monde en crise. La situation milite donc pour la solidarité.  Après avoir constaté que Boko Haram cherche à mettre à mal la paix dans nos pays, il a lancé un appel ferme pour lutter ensemble contre ces terroristes. Il a demandé aux musulmans de par le monde de conjuguer leurs efforts pour mettre un terme à Boko Haram, car l’islam n’est  fait ni pour l’obscurantisme, ni pour enlever les enfants, ni pour tuer.
Après le déjeuner, le président Paul Biya a offert un cadeau à son hôte, un palmier royal symbolisant la paix. C’est vers 17h30 que le couple présidentiel a pris congé de son hôte au perron du palais de l’Unité. >>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire