5.11.2014

Billets d’avion: la surcharge carburant pose problème

Par Sorèle GUEBEDIANG, Cameroon Tribune, 09-05-2014
A l’annulation d’un vol par un client, certaines compagnies aériennes procèdent par le non remboursement de cette taxe.
Suzanne Mekong, femme d’affaires vivant à Paris a dû annuler l’un de ses voyages à la dernière minute pour des raisons familiales. Sur près de 450 000 F de dépenses effectuées pour l’achat d’un billet d’avion aller-retour Paris-Yaoundé-Paris, elle n’a pu percevoir que 70 000 F en guise de frais de remboursement.
Un faible remboursement qui s’explique par le fait que la surcharge carburant, l’une des plus gosses taxes qui s’élevait à plus de 180 000 F ne lui a pas été remboursée. « C’est regrettable. On peut être malade ou avoir un empêchement grave à la dernière minute. Ce sont des choses qui arrivent », déclare la dame. « Nous avons de nombreux cas du genre. C’est pourquoi nous prenons la peine de prévenir nos clients », explique Annick Tchangang Cotet, directrice d’une agence de voyage à Yaoundé. Ce malaise est ressenti dans la majorité des agences de voyages spécialisées dans la vente de billets d’avion. Pourtant, cette taxe qui figure dans le tarif du billet d’avion devrait être remboursée aux clients qui annulent involontairement leurs vols.
« C’est une taxe qui  devrait être remboursée au même titre que les autres, dans la mesure où elle n’a pas été encaissée par l’Etat comme cela se faisait avant », poursuit Annick Tchangang Cotet.  « Ce problème prend de plus en plus de l’ampleur. Cette taxe augmente non seulement en fonction de la destination, mais est également fixée à la tête du client », ajoute-t-on dans une autre agence. Le coût hors taxe du billet d’avion aller-retour d’une compagnie aérienne desservant Yaoundé-Bruxelles-Paris-Bruxelles-Yaoundé est fixé à 118 000 F. La surcharge carburant s’élève à 210 200 F, et 82 200 F pour les autres taxes. Ce qui donne un montant total de 410 400 F.
Dans certaines compagnies aériennes approchées par CT, aucune information ne filtre à ce sujet. « Notre service comptable est à Douala et c’est lui qui pourrait vous éclairer à propos », lance-t-on dans une autre compagnie. En guise de solutions, certaines agences proposent que «  ces compagnies se positionnent dans le hors taxe qui constitue le tarif.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire