4.13.2014

Un parc à loisirs en chantier à N’Gaoundéré

Par Monda Bakoa, Cameroon Tribune, 11-04-2014

Cet investissement de la Communauté urbaine de N’Gaoundéré vise la mise à la disposition du public d’un cadre de distraction et de sport.

Le « Bois de Mardock ». C’est le nom donné au bois que la Communauté urbaine de N’Gaoundéré est en train de construire sur la route de l’aéroport. Mardock est tout simplement le nom du cours d’eau qui jouxte cet espace de détente et de plaisir qui est en chantier.
Il s’agit d’un complexe qui a pratiquement la configuration du ‘’Bois Sainte Anastasie’’ de Yaoundé, mais à la différence que celui de N’Gaoundéré est étendu sur une plus grande surface, soit 11 hectares de terrain. Il s’agit donc d’un ouvrage gigantesque qui est en train de prendre corps dans un champ des sapins. Cet espace est aujourd’hui transformé en un vaste chantier. Il y a en construction, un restaurant, une salle des fêtes, un espace zoologique, des bancs publics, des espaces verts, un étang piscicole, un complexe sportif et bien d’autres points d’attractions. S’il est vrai que ces diverses infrastructures sont encore en chantier, tel n’est pas le cas du ‘’pont de singe’’ qui est déjà achevé ; il s'agit d'un ouvrage de 25 mètres de long.
Le « bois de Mardock » est l’un des grands chantiers si chers à Hamadou Dawa, le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de N’Gaoundéré qui ne ménage aucun effort pour que les travaux de ce complexe marchent comme prévu dans le cahier des charges. Cet ouvrage est le fruit de la coopération entre cette collectivité territoriale décentralisée et le ministère du Développement Urbain et de l’Habitat qui, a-t-on appris de Mohamed, l’un des responsables en charge des travaux de ce complexe, prend sur lui, non seulement l’aménagement des allées, mais c'est aussi ce ministère qui est en train de construire le restaurant et l'imposante clôture qui va ceindre ce complexe.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire