4.24.2014

La ministre ivoirienne de la Communication en visite au Cameroun

Par Marilyne NGAMBO, Cameroon Tribune, 23-04-2014
Le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, a reçu son homologue ivoirienne Me Affoussiata Bamba-Lamine, mercredi à Yaoundé.
La visite d’amitié et de travail que la porte-parole adjoint du gouvernement en Côte d’Ivoire effectue au Cameroun vise à améliorer le paysage médiatique des deux pays et, selon Issa Tchiroma Bakary, à faire découvrir au Mincom ivoirien, la richesse et la robustesse de la presse camerounaise, entre autres.
La découverte a donc débuté par un tour d’horizon des principaux organes en matière de communication au Cameroun. Première escale à la CAM-DTV où l’état des lieux du processus de migration de l’analogique vers le numérique a été présenté. Un exposé a mis en lumière les bases de la stratégie camerounaise pour la transition et la modélisation de la Télévision nationale terrestre (TNT) au Cameroun dont le taux de couverture de la population est estimé à 85%. A ce sujet, la ministre ivoirienne a affirmé que le Cameroun et la Côte d’Ivoire se situent sensiblement au même niveau. « Nous aurons comme vous une société de production et une société de diffusion. Nous sommes au stade de choisir l’opérateur technique qui va nous accompagner. Notre difficulté majeure est financière», a-t-elle expliqué.
Ensuite, un détour au Conseil national de la Communication (CNC) a permis à Affoussiata Bamba-Lamine de prendre connaissance du travail de l’instance en matière de régulation des médias au Cameroun. Les responsables se sont entretenus, à cet effet, avec le vice-président du Conseil, Peter Essoka. La ministre ivoirienne a eu à décliner l’objet de sa visite : « Nous sommes venus discuter des préoccupations de nos départements ministériels. Les liens qui nous unissent datent de 1962 et il a fallu attendre 33 ans pour que la deuxième commission mixte se réunisse au Cameroun », a-t-elle rappelé avant d’ajouter : « Il s’agit de changer le paysage audiovisuel de notre pays, de revoir la stratégie de communication gouvernementale de nos deux pays et nouer des partenariats pour faire ressortir la vigueur de la démocratie de nos deux pays. » Dans la même lancée, Issa Tchiroma Bakary a affirmé présider à la marche d’une presse « abondante et très libre, reflet de notre démocratie. » Raison pour laquelle, les ministres ont visité quelques organes de presse de la ville de Yaoundé.
Les délégations camerounaise et ivoirienne se rendent ce jour à Douala pour visiter quelques organes de presse.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire