3.07.2014

Des investisseurs chez le Minhdu

Par Jeanine FANKAM, Cameroon Tribune, 05-03-2014

Les logements sociaux au cœur des audiences avec l’ambassadeur de Turquie et un opérateur économique israélien, mardi. 

Le tête-à-tête entre l’ambassadeur de Turquie au Cameroun et le ministre de l’Habitat et du Développement urbain a été bref, mais l’essentiel a été dit. Le rappel de la nécessité de donner plus de vigueur aux projets de construction des logements et infrastructures sociaux avec les investisseurs turcs. Omer Faruk Dogan a répété plusieurs fois qu’il faut que « cette année soit l’année de réalisation ».
Il a présenté les atouts des opérateurs économiques de son pays dont deux sont en ce moment en visite de prospection au Cameroun. « Sur les 200 meilleures entreprises de construction des logements et infrastructures sociales, les multinationales turques comptent parmi les 30 premiers », a-t-il révélé. 360 millions de dollars sont disponibles pour les projets au Cameroun, a-t-il dit. D’autres entreprises turques détiennent des milliards de dollars à investir dans ce secteur. Et le Cameroun présente des atouts recherchés : stabilité politique, des besoins dans le secteur, des espaces disponibles, etc. Aussi l’ambassadeur a-t-il souhaité que le secteur privé de son pays soutienne les projets de développement économique au Cameroun.
Après les Turcs, une autre multinationale a été reçue par le ministre. Le groupe Vital Capital Fund dirigé par Yehuda Lancry, un ancien ambassadeur de l’Etat d’Israël aux Nations Unies. Le groupe est au Cameroun pour le suivi d’un projet de construction de 40 000 logements sociaux intégrant aussi des infrastructures et équipements.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire