2.01.2014

Plus de 6 000 artisans professionnels recensés

Par Assiatou NGAPOUT, Cameroon Tribune, 31-01-2014
Bronze Tikar

Une opération de sensibilisation à l’endroit des maires en charge du recensement lancée jeudi à Yaoundé.

La modernisation de l’artisanat demeure une préoccupation majeure pour le ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa).
C’est que, le Minpmeesa, en collaboration avec le Fonds spécial d'équipement et d'intervention intercommunale (FEICOM) et la Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat, envisage la migration des artisans du secteur informel vers le formel. Ceci, à travers l’enregistrement des artisans et des entreprises artisanales dans les registres communaux. L’opération a déjà favorisé le recensement d’environ 6 321 artisans avec l’objectif d’atteindre 10 000 artisans en fin 2014. C’est dans cette optique qu’une double cérémonie officielle de sensibilisation des magistrats municipaux chargés de l’enregistrement des artisans et de validation des modules de formation des formateurs des agents communaux s’est déroulée jeudi à Yaoundé. « Il est question de sensibiliser les agents communaux chargés de l’enregistrement des artisans sur les modalités liées à cet enregistrement et également de s’accorder sur les modules de formation des formateurs des agents communaux que nous allons valider pour que ces derniers soient transmis dans les dix régions où auront lieu ces formations », a expliqué Euphrasie Nkoto Angoula, formateur.
En effet, d’après le ministre Laurent Serge Etoundi Ngoa, « l’enregistrement des artisans et des entreprises artisanales dans les registres communaux mis à la disposition des maires est un processus salutaire qui mettra en exergue le rôle déterminant des collectivités territoriales décentralisées dans le développement et l’émergence de l’artisanat local ».>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire