2.26.2014

Le grand Nord au diapason de la Décentralisation

Par Eric ELOUGA, Cameroon Tribune, 25-02-2014

Les responsables des communes des trois régions septentrionales en formation depuis mardi à Garoua.

Sur les 21 communes d’arrondissement que compte la région du Nord, onze ont vu l’arrivée de nouveaux exécutifs municipaux à leur tête, à la faveur du scrutin du 30 septembre dernier. L’Extrême-Nord et l’Adamaoua, ont également connu des vagues de renouvellement dans leurs communes. Et pour ces différents édiles « bleus », tous les repères ne sont pas encore acquis, notamment concernant le processus de décentralisation, ses mécanismes, ses opportunités, ou encore le management de ses ressources.
Un maire nouvellement élu du département de la Benoué nous confiera, par exemple, que l’élaboration du budget 2014 fut un casse-tête pour son équipe municipale et ses services techniques. « On a pu s’en sortir grâce à l’aide du préfet. Mais c’est vrai qu’il y avait encore des manques à notre niveau », explique l’élu. Et pour lui, comme les quelque 300 autres maires, premiers adjoints, secrétaires généraux de communes et receveurs municipaux des trois régions du septentrion, la formation organisée depuis mardi à Garoua par le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, tombe à point nommé. Avec les appuis techniques du Minepat via le Programme National de développement participatif (Pndp), du Minfi ou encore du Feicom, cette session a pour but d’améliorer leur connaissance du cadre légal de la décentralisation, leur maîtrise des processus de transfert des ressources, et leur capacité à mobiliser les fonds et à les gérer.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire