2.26.2014

La passation des Marchés publics bientôt sur Internet

Par Sorèle GUEBEDIANG, Cameroon Tribune, 25-02-2014

Le projet de dématérialisation baptisé « e-procurement » lancé mardi à Yaoundé, vise la transparence dans le secteur.

Dans l’optique du renforcement de la gouvernance dans le système des marchés publics, le ministère en charge de ce secteur s’est doté depuis mardi d’un nouvel outil : le « e-procurement ». Ce projet de dématérialisation des procédures de passation des marchés, lancé au Cameroun par le ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics (Minmap), Abba Sadou, grâce  à l’Agence de coopération internationale coréenne (Koïca), va permettre aux soumissionnaires de passer les marchés via Internet.
Ce projet de modernisation va permettre à tous les acteurs d’avoir accès à l’information sur les appels d’offres, les délais de soumission en vue d’accélérer et d’améliorer la qualité de passation des marchés publics au Cameroun.
Le « e-procurement », qui est un système informatique connecté à tous les secteurs ministériels impliqués dans le système des marchés publics, consiste à faire passer les marchés par Internet, afin d’éviter les tripatouillages au niveau des dossiers d’appel d’offres (Dao). Désormais, le soumissionnaire résidant, par exemple, à Garoua n’aura plus besoin de se déplacer pour Yaoundé avec des documents physiques pour  soumissionner à un quelconque marché. Il lui faudra simplement avoir un ordinateur et une connexion à l’Internet, afin de les envoyer par courrier électronique à l’adresse électronique indiquée par le Minmap. Ils pourront tout également consulter les procédures d’appel d’offres en ligne. Grâce à cet outil, le Minmap ambitionne d’ouvrir  la voie à la transparence dans l’attribution des marchés à tous les soumissionnaires. « C’est un projet ambitieux et important qui prend du temps. Mais, nous allons avancer de manière progressive », a rassuré Abba Sadou.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire