1.11.2014

Paul Biya reçoit les vœux du Nouvel An

Par Augustin FOGANG, Cameroon Tribune, 09-01-2014

Le chef de l’Etat a ouvert jeudi la saison des vœux en recevant tour à tour ceux du corps diplomatique accrédité à Yaoundé et ceux des corps constitués nationaux.

ct100114.jpgC’est le salon des ambassadeurs qui a abrité dès 12h00, et pour une durée de soixante minutes , la première articulation consacrée à la présentation au chef de l’Etat des vœux des membres du corps diplomatique accrédité à Yaoundé. Sous la conduite  du doyen du corps diplomatique Yoossem-Kontou noudjiamlao, ambassadeur de la République du Tchad au Cameroun, une quarantaine de chefs de mission diplomatique  – ambassadeurs, hauts-commissaires, chargés d’affaires – ainsi q’une quarantaine de représentants des organisations internationales accrédités à Yaoundé, ont présenté leurs vœux au chef de l’Etat.
En souhaitant, au nom de ses pairs, bonne et heureuse année au président Paul Biya et à la nation camerounaise tout entière, le doyen du corps diplomatique exprimé le souhait « que ce beau et grand pays qu’est le Cameroun puisse engranger encore, tout au long de l’an 2014, de nombreux et éclatants succès dans tous les secteurs de la vie et du développement ». Il a par ailleurs exprimé la satisfaction des diplomates par rapport à l’engagement de la première dame du Cameroun aux côtés du chef de l’Etat et son implication dans le domaine social notamment à travers le Cercle des Amis du Cameroun (CERAC), la Fondation Chantal Biya et l’association Synergies africaines.
Sur chacun des événements majeurs qui ont marqué la vie du Cameroun en 2013, SE Noudjiamlao a souligné tout l’intérêt avec lequel le corps diplomatique les a suivis. Il en est ainsi notamment : du domaine de la politique, avec le bon déroulement des sénatoriales, des législatives et des municipales ; du domaine sécuritaire avec les deux actes d’enlèvement perpétrés dans l’Extrême-Nord dont l’heureux dénouement loué à travers le monde tient à l’implication personnelle, à la sagesse et au savoir faire du président Paul Biya ; du domaine économique, avec les projets structurants dont la mise en place, dans le cadre de la politique des Grandes Réalisations du président Paul Biya, s’effectue méthodiquement et place le Cameroun sur le boulevard de l’émergence. S’agissant de la situation préoccupante qui prévaut en Centrafrique, les diplomates en poste à Yaoundé saluent, d’une part, l’engagement diplomatique du Cameroun dans l’effort sous-régional pour contenir cette crise et lui trouver une solution acceptable pour toutes les parties prenantes et, d’autre part, l’envoi par notre pays d’un contingent militaire et le choix porté sur un officier supérieur camerounais pour commander la Mission internationale de soutien à la Centrafrique >>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire