1.24.2014

Ces projets font partie de 100 innovations sélectionnées à travers le continent africain.

Par Steve LIBAM, Cameroon Tribune, 23-01-2014

C’est le forum "Afrique - 100 innovations pour un développement durable", organisé le 5 décembre 2013 à Paris, qui a permis de mettre en avant ces acteurs du développement durable au Cameroun. Les cinq projets couvrent les domaines de l’énergie (électrification rurale) et la santé. D’abord, le projet porté par René Pierrot Ekoe, "énergie et microfinance", lancé au Cameroun en mars 2013. Il propose des solutions de microcrédit pour financer l’achat de solutions solaires et est porté par l’association Pamiga (Groupe de microfinance participative pour l'Afrique), en collaboration avec Microfinance et développement (Mifed) Cameroun. Il propose deux types de crédits.
Le premier, dit "crédit lumière", permet aux foyers d’acquérir un kit complet d’éclairage solaire basse consommation. Le second, "crédit énergie", s’adresse aux petits entrepreneurs et vise à leur fournir l’électricité pour le développement de leur activité (salon de coiffure, bar-restaurant…) grâce à des solutions solaires.
Ensuite, Ndonsok Durando, du bureau d’étude S2 Services propose, pour l’éclairage en zone rurale, une lampe Led (lampe Nuru) contenant une batterie rechargeable associée avec un générateur à pédales. « Les habitants en zone rurale continuent d’utiliser les lampes à pétrole coûteuses, peu pratiques, dangereuses pour la santé et l’environnement. Nous avons conduit récemment une étude qui montre que les coûts d’éclairage en zone rurale du Cameroun peuvent être réduits de 35.000 F à 8.000 F par ménage et par an, si on substitue les lampes-tempête par la technologie Nuru. Cette lampe, en plus d’être moins coûteuse est plus pratique à utiliser, ne pose pas de risque de brûlures et d’incendies, n’émet pas des gaz toxiques et pas des gaz à effet de serre », confie le promoteur. La lampe peut compter plus de 28 heures d’éclairage, après une recharge complète. Puis, à Piti Gare en Sanaga-maritime, Schneider Electric a permis l’électrification du village grâce à une microcentrale solaire. Elle alimente un dispensaire et une école, tandis que des lampes Led basse consommation sont installées dans les foyers, pour lesquelles les batteries sont chargées grâce à une station de charge. Elle constitue la phase pilote d’un projet qui va permettre d’apporter une énergie propre et abordable à d’autres localités rurales.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire