1.17.2014

Marchés publics: l’heure de la programmation

Par Jocelyne NDOUYOU-M., Cameroon Tribune, 15-01-2014

En prélude aux conférences y relatives, la semaine prochaine, les fiches de programmation peuvent être retirées au ministère des Marchés publics, services déconcentrés compris.

Abba Sadou
A partir du 20 janvier prochain, vont se tenir, à travers le triangle national, les conférences de programmation des marchés publics pour le compte de l’exercice 2014. C’est l’essentiel qu’il faut retenir d’un communiqué signé récemment par Abba Sadou, ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics (Minmap). Ces conférences, qui sont organisées en début d’exercice budgétaire, visent à mettre en cohérence la procédure de contractualisation de la fourniture des biens et services durant l’exercice concerné.
C’est donc dans cette logique que  les administrations bénéficiaires  des crédits du budget d’investissement public (BIP 2014) sont invitées par le Minmap à se rapprocher des services déconcentrés territorialement compétents du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) pour récupérer les journaux de projets. Elles doivent également retirer, auprès des responsables régionaux et départementaux du Minmap, des fiches de programmation des marchés publics à tenir prêtes pour les conférences.
Les préalables à la programmation
Il faut dire que la programmation des marchés publics au Cameroun a été consacrée par le décret présidentiel du 24 septembre 2004 portant Code des marchés. Cette procédure comprend plusieurs étapes. En effet, avant de programmer les marchés publics, il faut d’abord extraire du budget les biens, services et travaux susceptibles de faire l’objet d’un marché public. Ce qui se traduit par le journal des projets, disponible depuis quelques jours. Par la suite, il faut établir un cadre logique de passation et d’exécution de ces marchés, avec un calendrier qui fait clairement ressortir les dates prévisionnelles des appels à manifestation d’intérêt ; de lancement des appels d’offres ; de décision d’attribution et de  notification du marché, ainsi que les délais d’exécution (démarrage et réception). >>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire