1.31.2014

L'importance de planifier

Par Normand Voyer - STIQ,productivite.lesaffaires.com 

Planification stratégiqueBLOGUE - Pour améliorer sa productivité et sa compétitivité, une entreprise se doit d’évaluer ses façons de faire et de déterminer ses forces et ses faiblesses, pour ensuite élaborer un plan précis devant lui permettre de mettre en place les changements nécessaires à son développement. Autrement dit, le point de départ de toute démarche d’amélioration devrait être un rigoureux exercice de planification stratégique.

Or, dans une récente étude réalisée par STIQ auprès de 400 PME manufacturières québécoises (Baromètre industriel québécois – 4e édition, mai 2013), on constate que seulement 55 % des répondants ont réalisé ce type d’exercice, une proportion chutant à 51 % chez les entreprises de moins de 50 employés, qui représentent la majorité des entreprises de la province.
Ainsi, de nombreuses entreprises n’ont pas de plan clair pour leur développement et agissent en réaction aux contraintes et conditions extérieures. Elles sont donc soumises aux fluctuations et caprices des marchés, contexte peu propice à la croissance.
En opposition, une planification stratégique structurée peut permettre à une entreprise de déterminer ce qui la distingue de sa compétition, de concentrer ses efforts dans cette niche et de se fixer des objectifs clairs pour l’avenir.
Trouver une niche
Dans le secteur manufacturier, il est important de faire valoir au client potentiel ce qui distingue l’entreprise, quels sont les bénéfices uniques qu’il peut tirer de sa solution.
La première étape de la planification stratégique est donc de faire le portrait des forces et des faiblesses de l’entreprise, de ses marchés et de ses concurrents. Elle peut ainsi déterminer comment elle se démarque, soit par la qualité de son produit, l’aspect innovant de sa solution ou ses coûts compétitifs, par exemple. C’est dans cette niche que l’entreprise pourra disposer d’un avantage déterminant face à ses concurrents, d’ici et d’ailleurs.
Concentrer ses efforts
Après avoir identifié sa spécialité, l’entreprise doit y consacrer tous ses efforts, ce qui peut l’amener à délaisser certaines activités. Afin de continuer à offrir une solution complète à ses clients, l’entreprise peut confier ces tâches à des partenaires ou à des sous-traitants plus compétitifs en la matière. Le Baromètre industriel québécois de STIQ démontre que cette tendance à la spécialisation est bien présente au Québec, plus de 65 % des répondants ayant fait appel à des sous-traitants pour réaliser les commandes de leurs clients en 2012.
Par ailleurs, dans le cadre de son plan stratégique, l’entreprise peut mieux cibler les marchés potentiels pour le produit ou la solution qu’elle propose et ainsi, augmenter significativement la productivité de son département des ventes. En effet, plutôt que de réaliser des activités de développement d’affaires auprès de centaines d’entreprises, les vendeurs peuvent se concentrer sur quelques clients très prometteurs pour eux. De la même manière, plutôt que de répondre à des dizaines demandes de soumissions dans des domaines disparates, l’entreprise peut prendre le temps d’analyser les différentes opportunités, de bien se renseigner sur les besoins de ses clients cibles et de soumissionner uniquement sur les demandes qui lui semblent les plus pertinentes. La planification stratégique permet donc d’éviter les démarches inutiles et d’optimiser l’utilisation des ressources, qui sont souvent limitées dans une PME.
Se fixer des objectifs clairs et réalistes
>>>
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire