1.17.2014

Le fossé riches-pauvres, principal risque pour le monde, selon le WEF

Par lesaffaires.com, 16-01-2014

L'aggravation du fossé entre les plus riches et les plus pauvres est le principal risque qu'encourt le monde au cours des années à venir, met en garde jeudi le Forum économique mondial (WEF), qui organise chaque année le célèbre Forum de Davos.

« Le fossé persistant entre les revenus des citoyens les plus riches et ceux des plus pauvres est considéré comme le risque susceptible de provoquer les dégâts les plus graves dans le monde au cours de la prochaine décennie », indique le Forum dans son rapport annuel sur les risques mondiaux présenté à Londres.
« Regardez ce qu'il s'est passé avec le printemps arabe, regardez ce qu'il s'est passé au Brésil, regardez en Afrique du sud, les gens ne peuvent tout simplement plus le supporter », a souligné Jennifer Blanke, chef économiste du Forum, lors d'une conférence de presse.

Selon l'enquête du WEF, à laquelle ont participé plus de 700 experts mondiaux, les événements météorologiques extrêmes, le chômage, le changement climatique et les cyberattaques viennent ensuite dans la hiérarchie des risques les plus à même « de provoquer un choc systémique à l'échelle mondiale ».
Le rapport du Forum économique - publié une semaine avant la 44e édition du Forum de Davos qui se tiendra du 22 au 25 janvier - cite également les crises budgétaires ou une éventuelle crise de l'eau parmi les risques les plus préoccupants aujourd'hui ainsi que le risque croissant de « cybergeddon » (défaillance massive des systèmes informatiques qui aurait des conséquences catastrophiques pour l'économie mondiale).
La « dépendance croissante » à l'égard d'internet et « l'expansion massive des équipements qui y sont reliés rendent le risque de défaillance systémique plus important que jamais en 2014 », avertit le Forum. >>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire