11.23.2013

Statistiques, on veut améliorer le système

Par Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM, Cameroon Tribune, 21-11-2013

La 12e session ordinaire du Conseil national de la statistique s’est tenue jeudi à Yaoundé.

Les membres du Conseil national de la Statistique (CNS) se sont réunis jeudi à Yaoundé autour de leur président, par ailleurs, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Emmanuel Nganou Djoumessi, pour leur 12e session ordinaire. Au menu de cette rencontre annuelle, six éléments à examiner. Entre autres : le programme de réhabilitation des services sectoriels du système de statistique national ; le projet d’élaboration de la stratégie nationale 2014-2020 du développement de la statistique ; l’adoption du projet de décret rendant obligatoire la nomenclature d’activités et de produits du Cameroun. 

Le tout, pour permettre, selon le président du CNS, « une prise de décision plus efficace ». Et Joseph Tedou, directeur général de l’Institut national de la Statistique (Ins), d’ajouter que « produire des statistiques de qualité est un moyen de renforcer le dialogue entre les décideurs et les populations ». Le ministre souligne d’ailleurs que c’est dans ce sens que les réformes sont envisagées dans le domaine, pour rendre le système statistique camerounais plus performant. Cela comprend, par exemple, la mise sur pied d’un système de statistique propre à chaque ministère pour faciliter la préparation de budgets propres. Par ailleurs, il est également nécessaire de mettre à la disposition de tous, des statistiques dans des secteurs jusqu’ici oubliés et dont le besoin devient criant. Notamment l’agriculture, l’élevage, l’alimentation, les forêts et la faune, l’environnement et les changements climatiques, la paix et la gouvernance, la sécurité, etc.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire