11.30.2013

Scanner sur les réformes de l'administration en Afrique

Par Jeanine FANKAM, Cameroon Tribune, 29-11-2013

Des experts réunis à Yaoundé dans le cadre du deuxième forum de l’Institut international des sciences administratives.

Les grands bouleversements socio-économiques qu’a connus le monde  du développement des nouvelles technologies de l’information à la mondialisation en passant par des conjonctures politiques diverses, ont imposé le besoin à tous les pays d’adapter leurs appareils administratifs à ces changements. Les réformes devenues impératives ne sont pas moins dynamiques. Elles touchent la gestion, la stratégie, les outils de service public, les procédures, etc. Et même si les réformes laissent d’abord une idée péjorative, elles suggèrent aussi une volonté affichée d’innover.

Réunis depuis jeudi à Yaoundé dans le cadre du deuxième forum africain initié par l’Institut international des sciences administratives, les experts venus d’Europe et d’Afrique passeront au scanner les grandes réformes administratives de l’heure intervenues sur le continent. Le décryptage se fera à travers l’examen des expériences vécues sur quatre axes : la reconstruction de l’appareil de l’Etat post-crise (économique ou politique), le transfert de certains pouvoirs aux collectivités territoriales, la lutte contre la corruption et les priorités dans la perspective de l’émergence économique. Etant entendu que chaque pays opère ses réformes selon ses moyens et ses besoins, ce partage pourrait être un vecteur de restructuration sur la base des pratiques vécues. La rencontre de Yaoundé compte proposer des orientations  sur la base desquelles les pays pourraient mettre en place une fonction publique avec des modes de fonctionnement plus autonomes, plus simples, dématérialisés et plus opérants.
Et le rôle de l’Etat dans toutes ces innovations ? « Il devrait continuer à affirmer ses positions aux côtés des organismes territoriaux », a répondu à l’ouverture du forum,  Michel Ange Angouing, ministre camerounais de la Fonction publique et de la Réforme administrative, représentant du Premier ministre.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire