10.29.2013

Coopération: De nouveaux diplomates au Minrex

Par Jean F. BELIBI, Cameroon Tribune, 27-10-2013

L’ambassadeur de France et les représentants du Fida et d’Onu-Femmes ont été reçus vendredi par Pierre Moukoko Mbonjo.

C’est à une femme que reviendra désormais la défense des intérêts de la France au Cameroun. Ministre plénipotentiaire de 2e  classe, Christine Robichon a présenté les copies figurées de ses lettres de créance vendredi dernier au ministre des Relations extérieures, Pierre Moukoko Mbonjo, en qualité d’ambassadeur désigné de France au Cameroun. Celle qui vient remplacer Bruno Gain n’est pas à sa première charge.
Elle a été ambassadeur à Khartoum au Soudan de 2004 à 2008 puis à Colombo au Sri-Lanka de 2010 jusqu’à sa nomination à Yaoundé. Entre les deux postes, cette diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris, qui a vu le jour le 10 mars 1953, a occupé les fonctions d’ambassadrice itinérante chargée de la dimension internationale de l’accident de l’avion de la compagnie Yemenia Airways aux Comores de 2009 à 2010. Christine Robichon a également occupé de nombreuses autres fonctions pour le compte de la diplomatie française. Elle a été 3e  puis 2e  et 1ère  secrétaire à Damas en Syrie de 1981 à 1985, à Rabat au Maroc, deuxième conseiller à la mission permanente française auprès de l’Onu à New York de 1990 à 1992. Retour à l’administration centrale du Quai d’Orsay pour s’occuper des Français à l’étranger et des étrangers en France, puis retour aux Etats-Unis d’Amérique pour occuper les fonctions de 2e  puis 1ère   conseillère à l’ambassade de France à Washington de 1995 à 1998. De 1998 à 2001, elle est consul générale de France à Johannesburg de 2001 à 2004.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire